HANIMANN, Alex

Alex Hanimann est né en 1955 à Mörschwil en Suisse. Il vit et travaille à Saint Gall.
Sa dernière exposition est une confrontation à l’histoire de l’Allemagne des années de plomb, celle de la RAF et des assassinats de personnalités de la classe politique et des milieux des affaires, dont certaines avaient été impliquées dans la politique sous le nazisme. Les deux dessins présentés sont tirés de photos de presse prises lors de la mort de Siegfried Buback, procureur général fédéral. Alex Hanimann a constitué une photothèque d’où il tire les „sujets„ qu’il veut traiter. Ces dessins sont une sorte de„Vergangenheitsbewältigung“ ; c’est un mot allemand qui désigne le manière de gérer le passé. Il est formé sur les mots Vergangenheit (passé) et Bewältigung (gestion). Il fait directement référence à la manière dont les Allemands ont géré leur passé nazi. Pour Alex Hanimann, les années de la RAF sont les années de son adolescence, et ces événements ont été très vivement perçus et commentés. Il fallait prendre parti. Sur la manière dont les opinions et les prises de positions se sont constituées, Hanimann pense que les acteurs et les programmes ont été idéalisés et que toutes les questions embarrassantes quant aux perspectives et conséquences des actes des terroristes ont été évitées ; malgré tout, cette période a tout de même été fascinante et de vraies questions ont été posées. La réalisation de ces dessins est pour lui une manière de revisiter ce passé.

Biographie
Bibliographie

<
>
chargement...
chargement...