François Bouillon- "Figures libres"

Galerie Bernard Jordan 05/06/2014 - 12/07/2014


Pour François Bouillon, „la modernité c’est savoir assumer toutes les contradictions“. C’est pourquoi son oeuvre n’est pas univoque, mais polymorphe et peut être vue comme une quête de l’élémentaire et du nécessaire.

Dans sa tentative de dévoilement du monde, l’artiste fait très souvent des références à l’univers de l’enfance et à la mémoire universelle. En utilisant des modes originels de création, François Bouillon suit son désir de créer des oeuvres qui aient une dimension générale et intemporelle. L’artiste ne cherche pas à réprésenter l’éphémère, mais il est en quête de la permanence, de l’essentiel.

Ainsi s’accumulent des formes d’une dimension „archétypale“, c’est à dire des formes qu’on retrouve dans d’autres cultures. Il en résulte leur vertu de permanence qu’on peut observer dans des formes comme le cercle, la spirale, le carré, le rectangle, le triangle, le losange ou le trapèze.

Souvent géométriques, ces formes, qui comme deux Y inversés désignent l’être humain dans les cultures Inuit ou Dogon, sont aussi dotées d’un fort pouvoir d’évocation symbolique.

À l’occasion de cette exposition est présenté le livre « L’imagination est un pays où il pleut ».

<
>
chargement...
chargement...