Presse

L’Oeil du collectionneur – Alexandre Leger
L’Œil1 novembre 2022L’Oeil du collectionneur – Alexandre Leger

Au début du mois d’octobre, Bernard Jordan a inauguré un nouvel espace au sein de la librairie EXC – pour Extrême contemporain – du théâtre du Rond-Point, fondée par le libraire et éditeur Julien Viteau.

Éric Poitevin, un trouble-fête au musée
La Croix31 mai 2022Éric Poitevin, un trouble-fête au musée

“Invité par le Musée des beaux-arts de Lyon à travailler à partir de ses collections, l’artiste propose des allers-retours lumineux et jubilatoires entre ses photographies
et les oeuvres choisies.”

L’antiphotographie perturbante d’Eric Poitevin
Le Monde29 mai 2022L’antiphotographie perturbante d’Eric Poitevin

L’artiste se montre aux côtés des œuvres des collections du musée pour mieux les pervertir.

Éric Poitevin, Mort ou vif
Le Petit Bulletin25 mai 2022Éric Poitevin, Mort ou vif

“Il fait, soudain, très froid dans les salles d’exposition, parmi toutes ces surfaces blanches des fonds d’images, ces drapés immaculés, et la mort comme motif omniprésent…”

Les métamorphoses D’Elmar
Roven20 avril 2022Les métamorphoses D’Elmar

Ces dernières années, l’artiste autrichien Elmar Trenkwalder a bénéficié d’une belle visibilité, en particulier pour son travail de sculpture en céramique. Également peintre et grand dessinateur, son univers foisonne d’entrelacs, de figures, de sexes. Au-delà des interprétations multiples, la recherche de formes et leur équilibre délicat semblent toujours être au cœur de ses créations.

Éric Poitevin, un art de la présence
Art Press1 avril 2022Éric Poitevin, un art de la présence
Les fantasmagories de grès d’Elmar Trenkwalder
Le Journal des Arts2 février 2022Les fantasmagories de grès d’Elmar Trenkwalder

Son matériau de prédilection est devenu le grès émaillé. Cependant Elmar Trenkwalder ne se considère ni comme un céramiste ni comme un sculpteur, mais comme un plasticien.

Nina Childress, Humour et Provocation
Parcours des arts10 janvier 2022Nina Childress, Humour et Provocation

L’artiste exposition depuis du début jusqu’à œuvre épingle ironie présente rétrospective premières des années une les de chaque ses toiles 1980 une qui et visuelles aujourd’hui. cohérente avec énergie normes décennie.

Nina Childress, une artiste sans contrefaçon
Sud Ouest18 décembre 2021Nina Childress, une artiste sans contrefaçon

Le Fonds régional d’art contemporain (Frac) Nouvelle-Aquitaine consacre à l’artiste franco-américaine Nina Childress sa première rétrospective française à la Méca.

Nina Childress, virtuose de la subversion
Courrier gironde3 décembre 2021Nina Childress, virtuose de la subversion

L’exposition « Body Body » de Nina Childress revient sur quarante années de création ininterrompue. II s’agit de la première rétrospective française consacrée à la peinture de cette artiste indomptable.

De Sharon Tate à Sylvie Vartan : Nina Childress peintre des idoles féminines de la culture pop
Télérama4 janvier 2022De Sharon Tate à Sylvie Vartan : Nina Childress peintre des idoles féminines de la culture pop

Libre, déconcertante et provocante, on ne pourrait pas mieux définir la peinture de cette artiste franco-américaine, dont le Frac Nouvelle Aquitaine offre la première rétrospective à presque 60 ans. Elle en a la même dimension, 6 mètres de long sur 3 mètres de haut, et la même composition. La toile de l’Enterrement, peint par Nina […]

La peinture par accident par Laurent Goumarre
Art Press3 janvier 2022La peinture par accident par Laurent Goumarre

Une chose que j’ai apprise en regardant la peinture de Nina Childress ? voir double. Que voir, c’était toujours revoir, que peindre c’était repeindre, que ça marchait par deux, comme le titre de sa rétrospective Body Body, comme son catalogue, double, retenu par un gros élastique vert : en 1, son autobiographie par Fabienne Radi ; en 2, le catalogue raisonné de ses 1081 peintures depuis 1980 exactement.

Dans l’album de… Nina Childress
Le Monde10 décembre 2021Dans l’album de… Nina Childress

L’artiste peintre et musicienne expose quarante ans de création au FRAC Nouvelle-Aquitaine à Bordeaux à partir du 17 décembre.

Les 1081 peintures de Nina Childress
The Art Newspaper
The Art Newspaper
2 décembre 2021Les 1081 peintures de Nina Childress

La rétrospective de l’artiste franco-américaine au Frac Nouvelle-Aquitaine Méca, à Bordeaux, est accompagnée d’une monographie coéditée avec les Beaux-Arts de Paris et la galerie Bernard Jordan.

Fabienne Radi rédige l’autobiographie de l’artiste contemporaine Nina Childress
Bilan28 octobre 2021Fabienne Radi rédige l’autobiographie de l’artiste contemporaine Nina Childress

Révélée par le Mamco genevois en 2009, la femme peintre raconte ses années de galère à l’écrivaine. L’ouvrage s’accompagne d’un gros catalogue raisonné.

Entretien avec Phillipe Richard par François Jeune
Art Absolument
Art Absolument
1 juillet 2021Entretien avec Phillipe Richard par François Jeune

Philippe Richard se place dans et hors du tableau, in et off. Il n’a de cesse de questionner l’espace pictural. Comme le dit Jean-Claude Le Gouic : « Philippe Richard aime sortir de l’espace bidimensionnel du tableau pour gagner l’espace réel, pour flirter avec l’architecture.

La revanche des années 80
L’Œil1 février 2021La revanche des années 80

Le regain d’intérêt pour la peinture, qui accompagne les nouvelles générations, profite aussi aux aînés dont l’œuvre a su se réinventer avec le temps. Une (re)découverte qui (re)met en lumière la grande vitalité de la peinture française.

Elmar Trenkwalder / La céramique / Tout feu tout flamme
Art Press1 novembre 2021Elmar Trenkwalder / La céramique / Tout feu tout flamme

Du 15 octobre 2021 au 6 février 2022, l’exposition les Flammes, l’âge de la céramique se tient au Musée d’art moderne de Paris (commissaire : Anne Dressen, assistée de Margot Nguyen). Après Decorum (2013, le textile) ou Medusa (2017, les bijoux), elle confronte œuvres anciennes et contemporaines qui toutes exploitent ce matériau étrange, argile humide qui, passée au feu, devient dure comme la pierre et fragile comme du verre. L’Autrichien ElmarTrenkwalder y participe, il revient ici sur ce qui fonde sa pratique, tandis que Laurent de Verneuil explore le rapport plus artisanal des Américains à ce matériau.

8 dessins qui nous font tourner la tête à Drawing Now
Beaux Arts Magazine9 juin 20218 dessins qui nous font tourner la tête à Drawing Now

Le plus dépouillé
Ce qui se joue ici n’est en rien démonstratif. C’est un peu comme un monologue au théâtre : une voix, sans costume, sans décor. Et pourtant, quel effet ! Marine Pagès (née en 1976) est coutumière du fait : sur fond uni, ses compositions de barres liées entre elles, sans utilité avérée, déroutent autant qu’elles séduisent le regard. Cette réflexion radicale sur l’espace jouit également du très beau contraste entre les lignes bien définies et un fond mouillé à l’aquarelle changeante… Hypnotisant.

8 dessins qui nous font tourner la tête à Drawing Now
Beaux Arts Magazine9 juin 20218 dessins qui nous font tourner la tête à Drawing Now

Le plus littéraire
Exposé au musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne l’année dernière, Alexandre Leger (né en 1977) est un artiste glaneur. Il métamorphose des pages de journaux, des grilles de mots croisés, des planches d’anatomie… Ici, il a récupéré une feuille aux écritures soignées dans un ancien cahier, et l’a couverte de gouttes bleues. Au téléphone, il nous explique s’être coupé pendant son travail et avoir taché le dessin ; pour uniformiser le tout, il a mélangé un peu de sang et d’eau, et en a fait cette aquarelle si particulière, aux « larmes de sang »…

Alexandre Leger / De l’Art ou de la BD
L’Œil22 février 2018Alexandre Leger / De l’Art ou de la BD

Un dessin monumental ? Un album de BD ouvert ? On hésite. Cette œuvre récente à l’aquarelle et au crayon se compose de neufs planches assemblées.

Questions à Marine Pagès
L’Œil12 mai 2021Questions à Marine Pagès

Si l’engouement pour le dessin contemporain a mis en lumière une veine figurative, voire hyperréaliste, il ne faut pas oublier la vitalité
du dessin « abstrait », comme on peut le vérifier dans les allées de Drawing Now.

Nina Childress, miroirs à deux farces
Libération3 mars 2020Nina Childress, miroirs à deux farces

La première grande rétrospective à Paris de l’artiste peintre alterne portraits hyperréalistes et prudes d’icônes féminines et leurs versions nettement plus insolentes et délurées.

Daniel Schlier face à la modernité du Retable d’Issenheim
Le Monde27 janvier 2021Daniel Schlier face à la modernité du Retable d’Issenheim

Daniel Schlier est né en 1960 à Dannemarie, dans le Haut-Rhin, plus précisément dans le Sundgau, à la frontière suisse. Proche de Bâle et de son extraordinaire Kunstmuseum, mais aussi de Colmar où, au Musée Unterlinden, est conservé le Retable d’Issenheim, commandé par les moines antonins au début du XVIe siècle à Mathis Nithart, dit Matthias Grünewald. Peintre lui-même, enseignant à l’Ecole des beaux-arts de Paris, Daniel Schlier dit l’importance que ce monument de l’histoire de l’art revêt pour lui.