Paul van der Eerden

Paul van der Eerden

Néerlandais, né en 1954

Le dessin de Paul van der Eerden relève d’un équilibre complexe et envoûtant. Implicitement dérangeantes, les formes qu’il déploie sont cruelles, douces et vives, souvent tranchantes, parfois cajolantes. Rien n’y est caché, tout est dévoilé. 

Ainsi, le dessin est toujours clair et précis. Il ne s’agit pas d’impressionner, mais de pénétrer l’esprit et le corps. Les images, qu’elles soient figuratives ou abstraites, anthropomorphes ou mécaniques, sont absolument premières. Elles arrivent comme viennent les rêves, en se glissant sur la feuille pour y prendre un pouvoir entêtant et chargé de perceptions physiques.

Il n’y a là rien de sentimental ni même de fantasmé. Dans la science que Paul van der Eerden met en œuvre, la clinique du dessin emprunte tour à tour à la phénoménologie, à la psychanalyse et à l’anthropologie. Elle se fonde sur la diversité de l’imagination, sur ses divagations bien concrètes dans le monde des idées et des sensations.

L’artiste pratique le dessin tel que le monde se meut au creux du ventre de chacun : la ligne a toujours quelque chose de viscéral ; le chemin qu’elle se fraye sur la page, les formes qu’elle fait apparaître, sont le fruit d’une mécanique de l’esprit dont il se plait à dévoiler les plus profonds replis et anfractuosités. À la manière de vases communicants, l’imagination va et vient entre les personnes. Portées par ce flux, les formes qu’il met à jour imprègnent leur chemin dans le corps. Elles sont tout à la fois l’expression d’un serrement de gorge, d’un frisson dans le dos que d’un mal aux cervicales ou d’une volée de papillons dans le ventre.

Cette curiosité des images est un miroir que tend Paul van der Eerden. Ce qui s’y trouve est aussi et surtout à rechercher dans le regard de celui qui y fait face. Le questionnement fondamental étant : de quelle façon les formes se créent dans l’esprit ? L’artiste en est le témoin attentif et amusé.

Œuvres

Sans titre (008)
Sans titre (008)
2019, Mine de plomb sur papier, 14.7 x 21 cm
Sans titre (045)
Sans titre (045)
2018, Mine de plomb sur papier, 27 x 11.9 cm
Sans titre (387)
Sans titre (387)
2018, crayon et crayon de couleur sur papier, 21 x 29.7 cm
Sans titre (035)
Sans titre (035)
2017, encre, feutre et crayon de couleur sur papier népalais, 52 x 81 cm
Sans titre (46) recto
Sans titre (46) recto
2015, mine de plomb sur papier, 14,7 x 21 cm
Sans titre (038)
Sans titre (038)
2013, mine de plomb et encre sur papier, 29,7 x 21 cm
Sans titre (038)
Sans titre (038)
2015, mine de plomb et crayon de couleur sur papier, 21 x 29,7 cm
Sans titre (037)
Sans titre (037)
2015, mine de plomb et crayon de couleur sur papier, 21 x 14,7 cm
Sans titre (036)
Sans titre (036)
2015, mine de plomb sur papier, 21 x 14,7 cm
Sans titre (021)
Sans titre (021)
2015, mine de plomb et crayon de couleur sur papier, 21 x 14,7 cm
Sans titre (072)
Sans titre (072)
2011, crayon sur papier, 21 x 29.7 cm
Sans titre (043)
Sans titre (043)
2018, Mine de plomb sur papier, 29,5 ✕ 20,7 cm
Sans titre 086
Sans titre 086
2005, crayon noir, 10 x 10 cm
Sans titre (020)
Sans titre (020)
2012, crayon, crayon de couleur et encre sur papier, 28 x 20 cm
Sans titre (020)
Sans titre (020)
2015, mine de plomb et crayon de couleur sur papier, 21 x 14,7 cm
Sans titre (022)
Sans titre (022)
2015, mine de plomb et crayon de couleur sur papier, 21 x 14,7 cm